La transmission, terreau d’un engagement affirmé

par Jan 25, 2018actualités

René Char disait dans un célèbre poème :

Hâte-toi, hâte-toi de transmettre
ta part de merveilleux, de rébellion, de bienfaisance.

J’ai eu ce privilège d’hériter de l’enthousiasme, de la vision et de la détermination de deux hommes, deux Bracquegniérois, grâce à qui, entre autres, je me suis construit :mon père, Marcel Gobert, Echevin dans l’ancienne commune de Strépy-Bracquegnies, et Léon Hurez, Ministre, Député et premier Bourgmestre de La Louvière.

Tant mon père que Léon Hurez ont forgé non seulement l’homme mais également le Socialiste convaincu que je suis. Porté par des idéaux de solidarité, de respect et d’émancipation, j’ai hérité de ces deux hommes un attachement viscéral à nos villages, ainsi qu’un sens inné de l’engagement citoyen et politique.

Neige et verglas: 66.900 kg de sel en une journée

Neige et verglas: 66.900 kg de sel en une journée

Vous avez vu passer le camion d'épandage, mais pas dans votre rue? Votre sortie de garage est glissante et votre trottoir est dangereux? Du coup, vous voulez manifester votre mécontentement. Peut-être l'avez vous d'ailleurs déjà formulé en rue, aux ouvriers, ou sur...